Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

C’est dans les vieux pots …

2007 - Raid Epernon
samedi 3 juin 2006 par Dominique

JPEG - 21.7 ko

A gauche, Jean-Philippe (alias JP, Jean-Fifi ou encore Junior). 50 ans et des poussières. D’abord collègue de travail, puis copains, binôme et amis. (nous ne sommes pas encore pacsés , nos femmes ne veulent pas).

JP fait un début d’année en fanfare, un retour sur le raid28 avec un bonheur affiché à l’arrivée qui fait plaisir, un marathon de Paris bouclé en moins de 4heures avec un temps de passage au 30ème km sur les bases de 3h30 (époustouflant). Il s’aligne sur ce raid pour reformer la Dream Team, et faire le point sur sa forme physique (le marathon a laissé des traces).

A droite, votre serviteur, 97 kg sur la balance le matin, Je suis devenu le spécialiste de l’abandon (hormis le raid28 où je termine fracassé). J’arrive depuis quelques semaines à enchaîner 2 à 3 sorties hebdomadaires. Je viens pour passer un bon moment et savoir si j’ai encore envie de ce genre d’aventure.

The Old Monster Truck Team est prête. Old ?? tiens, pourquoi Old ?? beinh il devait y avoir des jeunes , des « nés en 1975 », des jeunes pousses de monster truck, des « qui vont tout droit » sans trop réfléchir, et oui Monster Truck c’est un label !!! … mais les petits jeunes sont blessés, à force d’aller tout droit peut-être ???

Le rendez vous est pris la veille chez Sandrine, où l’on parlera rugby et où l’on préparera les sacs pour demain.

Check-list

  • Heure du départ : J’ai pas !!! moi non plus !!!
  • Lieu du départ : ché pas !!! heu moi non plus, Ah si Epernon J
  • Liste du matériel obligatoire : ... du matériel quoi ???
  • Guêtres : ah !! m… j’ai oublié , moi j’en ai pas !!
  • Maillot : et Zut !! j’ai oublié le maillot du club, tiens j’ai aussi oublié les affaires de rechange

— Bon beinh, on est prêt alors ??

  • Apéro léger
  • Dîner sportif classique (Pâtes, vin rouge, compote )

Visite d’Epernon dans la nouvelle voiture de JP
C’est beau une ville la nuit.

— Ah c’est là !! y a du monde !!! heu non c’est une communion !!
— Tiens un VTT, 2 VTT, 3 VTT … Tu crois que c’est une communion en VTT ??
— Non c’est là, ils ont même des frontales, normalement les communions c’est avec des cierges .

23 heures
C’est le départ de l’extrême. 120 km avec une CO annoncée au petit matin dans le parc du château de Versailles.
Feu d’artifice, puis 40 équipes qui s’élancent à la lumière des frontales pour un tour de piste devant un public admiratif.
Waouuh, je rêve de cela !! c’est géant !!!
L’an prochain on le fait, faut juste que l’on s’entraîne un peu !!! enfin .. un peu plus !!!
C’est vraiment un beau spectacle !!! ça me donne des frissons !!
On profite aussi de l’instant pour récupérer quelques informations pour demain, et notamment le lieu de départ et l’heure du RDV. Ça peut servir.

4 heures du mat
j’ai des frissons …
JP a comme d’habitude parcouru une dizaine de fois le raid pendant la nuit.
La nuit fût courte.
Petit déjeuner, puis direction la zone de départ .
Nous sommes les premiers !!! yesss !!!
L’accueil est chaleureux, merci les bénévoles
Petite boucle en VTT allure tranquille dans la ville d’Epernon encore endormie.

6h50 : Briefing
Pas de classement au temps, mais aux nombres de balises. C’est donc un raid tactique plus que physique. Nous ne sommes pas mécontents de cette information.

7h00 : départ des 80 équipes.

JPEG - 26.8 ko


12 km de VTT. C’est un suivi d’itinéraire avec des balises, obligation donc de suivre le parcours sous peine de les rater : on ne connaît pas leur emplacement.
Ça part fort !! A plus de 25km/H en VTT.
Première grimpette, ça coince déjà pour certain, ça bouchonne, je prends du retard sur JP.
Allez la route est dégagée, on recolle …
4km plus loin, et j’ai déjà les cuisses énormes . Heureusement que ce n’est pas chronométré.

1er PC – Run and Bike (6,42 km)
Changement de carte, on laisse le vélo de JP dans le parc avec le road bock (Nous sommes des malins)
Le principe du R&B, est d’enchaîner course à pied et VTT . A ne pas confondre avec le R&B de Beyoncé, ce n’est pas le même chaloupé
Quand l’un court l’autre pédale et vice-versa. L’allure est libre, ainsi que la fréquence des rotations. Certains ne changent pas ou peu. (c’est ce que l’on faisait quand nous étions jeunes et beaux)
Et ça part fort encore.
On court à plus de 12km/h jusqu’à la première grimpette. On en profite pour faire une petite boulette (nous sommes expérimentés mais nous ne sommes pas malins). On programme un rotation dans la grimpette .
Erreur !! En général, le mec qui court est dans « le rouge » et il prend le vélo pour récupérer et maintenir l’allure. Sauf que l’on ne récupère pas dans une montée, même à faible pourcentage.
Et sur ce coup, le mec qui court, c’est moi … je vais mettre longtemps pour rejoindre la gazelle partie devant.

2nd PC – Course d’Orientation aux scores.
C’est une étape clef et très tactique.
10 balises réparties sur un parcours théorique de 9 km
45 minutes pour tout boucler. Chaque minute au delà pénalise d’un point.
C’est impossible de tout faire, même pour les meilleurs.
Chaque balise a une valeur entre 1 et 5 points. Il faut rapporter le maximum de points en sachant que les balises chères, sont éloignées, isolées ou techniquement difficiles à trouver.
Tout a un prix mon brave monsieur.
Alors on va prendre notre temps avant de s’élancer : étirements, hydratation, alimentation tout en étudiant la carte. Je me dessine le parcours idéal – 6 balises minimum – 7 balises c’est possible, mais va falloir se déchirer, 8 balises ?? il ne faut pas hésiter une seconde et ne faire aucune erreur. On verra

— Prêts JP ??? Ok c’est parti !!!

1er balise : je teste la précision de la carte . Jonction de chemins à droite . Azimut à gauche, 50 m, la balise nous attend ?? Bingo !!
C’est parti, je valide mon parcours idéal. On zappe la balise 3.
On la prendra au retour.
Une petite hésitation à la limite d’une zone interdite et c’est reparti.
Le temps défile et déjà 6 balises, on peut faire demi-tour.
On prend la 3 et on aura bien bossé.
Arhhhhh !!!
hésitation, doute, M…, jardinage, … ouf le fossé, jonction, yess, Go Go JP, 2 bornes à donf
Silence dans l’équipe, et ça envoie gros, 1 km , 500 m, 300 m l’arrivée est la-bas.
7 balises sur 10 - 1 minute de pénalité – ouais pas mal, on pouvait difficilement faire mieux.

3ème PC – R&B mémory (4km)
La carte est collée sur une planche, on la lit, la relit, et on rejoint le prochain PC de mémoire.

Je pars devant, JP me rattrapera ensuite en VTT le temps d’enregistrer un maximum d’information.

4ème PC – VTT (7km)
le soleil brille, la campagne est jolie, je sens déjà qu’il va faire chaud cet après midi. Tout ce que j’aime.

5ème PC – canoë (4km)
l’embarquement a lieu à Hanches, pour un premier aller retour de 2 km sur la Drouette.
De la fraîcheur, un paysage bucolique et une technique qui fait des envieux. Voilà tout est dit ou presque.
Aller-retour dit croisement de concurrents. Alors on en profite pour saluer tout le monde.
Comment fait-on ? on tape dans tous les bateaux que l’on croise sauf ceux capables de nous éviter. Pirates des caraïbes, c’est nous !!!
On repart pour 2 km de canoë direction Epernon, quelques portages de canoë pour éviter obstacles et autres petits barrages. Et hop le tour est joué, j’ai les épaules en compote.
4km en 40 minutes, on a déjà fait mieux mais on a déjà fait bien pire.

Notre record : 1 heure pour 2 petits kilomètres après avoir visiter chaque recoins des 2 rives.

6ème PC – Course d’Orientation aux scores.
Même principe que toute à l’heure, 45 minutes pour 10 balises et le comble de la perversion.
Le top chrono est donné dès que l’on nous donne la carte, et oh surprise :
Il faut reporter les balises, il faut 10 minutes pour se rendre sur le lieu de la CO, et donc 10 minutes pour revenir (si l’on n’est pas cramé).
Il nous reste à peine 25 minutes pour ramasser un maximum de points.
Jean-philippe mène l’allure et nous emmène au départ de la CO. (Nous nous sommes mis d’accord sur le premier point d’attaque). Une fois sur place, ce sera à moi de faire le reste.
Il fait chaud, et nous donnons le spectacle dans les rues d’Epernon. Les raideurs se croisent, et s’entrecroisent, beaucoup souffrent de la chaleur.
Bien calé dans les pas de JP, je lis et relis la carte CO, je dessine le parcours, j’envisage les meilleures solutions …ce sera 3 balises maximum

1ère balise 4 points ! Yes
2nd balise 2 points ! yes, mais que la pente fait mal.
C’est déjà l’heure du retour. Au passage, j’ai prévu de ramasser une _ _ 3ème balise à 3 points. Ça passe ou ça casse. Azimut mortel dans une végétation hostile. Ah mes guêtres, qu’elles me manquent.
Nous sommes sur la zone et avec cette végétation difficile de trouver un talus.
JP me donne 3 minutes pour me caler, sinon on quitte les lieux.

« Dépression ?? mouvement de terrain en face ? on est là, on est bon endroit, donc si je me tourne elle est … »

« … là Domi, bingo ». Elle nous tendait les bras à 3 mètres. (20 secondes)

Azimut style Monster Truck, méga dénivelé et hop on retrouve le flot des raideurs. C’est parti pour un contre la montre dans les rues d’Epernon

9 points – 0 pénalité. – Re Yessssssssss !!!!

7ème PC Tir à l’arc.

JPEG - 27.9 ko

La file d’attente est un peu longue. Sandrine est venue nous encourager. (La miss crêpe du raid28 s’est transformée en Miss Sourire au stand accueil du raid). On en profite aussi pour discuter avec d’autres raideurs, d’échanger quelques impressions et voir que Jean-François, le co-équipier de Kloug n’est pas à la fête. Il profite de ce moment d’attente pour récupérer.

Allez les robins !! A vous de jouer !!!
6 flèches à tirer, on retient les 4 meilleures. Le manque d’adresse est sanctionnée par un nombre de balises supplémentaires à poinçonner.
Première Flèche : Dans les tribunes !! (c’est une image, mais j’ai raté la cible). Les 2 suivantes … euh dans la paille !!! Heureusement JP est plus adroit.
2 balises à chercher avant de repartir.

8ème PC – Trail (2 km)
Rien de passionnant dans cet exercice, c’est du suivi d’itinéraire pour retrouver nos VTT. Ça permet de se rendre compte qu’il fait chaud et que les 5 heures d’effort commencent à se faire sentir.

9ème PC- VTT (13 km)
Les VTT nous attendent, ils sont reposés et prêts à nous porter. Euh … Ah oui c’est vrai, il faut pédaler ?! bon beinh c’est parti alors …
Les premiers kilomètres sont difficiles, il faut retrouver le bon rythme, le bon braquet …
Les paysages sont beaux, la campagne est ensoleillée, je gère mon rythme, calé derrière JP, je me régale… j’ai déjà les réponses à mes questions. J’aime ces aventures, j’y suis bien même si j’ai les cuisses en feu.

10ème PC – R&B (8km)
Derniers gros efforts à gérer. 8 km de R&B en plein champs et très peu d’ombre
Le road bock est original. C’est un ensemble de photos de chaque intersection. La direction à suivre est indiquée sur la photo. Erreur interdite sous peine de se perdre définitivement.
JP va emmener le binôme, je courrais à minima et uniquement pour qu’il récupère.
Et beinh, il est en forme le vieux !!!
Woaouh , quel spectacle !!!! un cerf magnifique vient nous encourager.
Tiens il y a 5 mois, on passait là avec l’équipe du raid28 et j’étais déjà pas au mieux, décidément …

11ème PC – VTT (6km)
c’est fini, on rentre tranquille sur Epernon avec la satisfaction d’avoir fait le maximum. C’est génial quand ça se passe comme cela.

Arrivée.
8h45 d’effort – 74,3 km +/- 820m et une surprenante 9ème place sur 80 inscrits. !!!

Vache !!!! quel exploit !!!

C’est donc bien dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes . MERCI JEAN-PHILIPPE

JPEG - 12.2 ko

Nous avons bien géré l’épreuve en fonction de nos forces vives.

Sandrine nous félicite, ses parents aussi, ainsi que Mathias (la jeune pousse blessé)

C’est la fête dans le parc d’arrivée. L’EMSA (Evènements MultiSports Aventure) a eu la riche idée d’inviter les parents et enfants à découvrir le monde des raids.

Un mur d’escalade, une tyrolienne, un parcours VTT, une CO sont installés, tout le monde peut y participer librement.

JPEG - 30.3 ko

Les pelouses sont envahies par les sportifs pour y manger, s’y reposer, partager des impressions. L’ambiance est hyper sympa.

Et si l’an prochain on s’engageait sur le 120 km ???

En attendant : Merci aux bénévoles, aux organisateurs. Merci pour cet accueil et cette aventure

Petit coup de gueule.

Il semble qu’il soit de plus en plus difficile d’obtenir les autorisations nécessaires pour organiser ce type d’événement. Alors messieurs et mesdames les raideurs, ne compliquez pas la tâche en abandonnant vos déchets dans la nature.

Domi_qui_a_dormi_comme_un_bébé_le_soir


titre documents joints

Classement Raid Epernon

21 avril 2008
Document : PDF
72.1 ko

Classement Raid Epernon 2007


Laissez un commentaire