Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

III - Nos petits aventuriers d’un bout de Drôme..

WE des Dunes d’Espoir à Crest (26)
vendredi 14 mai 2010 par Sandrine

La suite et la fin de ces épisodes Crestois avec nos petits et nos grands des Dunes d’Espoir....

Vous avez aimé les deux premiers épisodes, je vous offre donc le troisième en lecture !!


6 H du matin, réveil matinal pour un dimanche en Drôme....

La nuit a été courte comme prévu, même si les ronflements se sont faits plus discrets, l’excitation de la veille, plus l’attente du lendemain, ont raccourci sérieusement les heures de sommeil !!

Les yeux sont lourds, et le petit déjeuner va permettre à tous et toutes, petits et grands, de s’éveiller complètement sur cette journée encore chargée.

La seconde course est un gros morceau : un joli semi-marathon, 21 km, version trail, avec du dénivelé et un beau passage sur les roches....

Les passagers en lice pour les Joëlettes, sont Adam, Gaspard et Youssef.

Clara et Canneyl assisteront au départ, et nous garderons ensuite avec nous Kévin et Mathias.

Un dernier passage à l’internat, ne rien oublier, se brosser les dents, une dernière vérification des embarcations, et direction le pont Mistral, qui enjambe la Drôme avec fierté !!

Il est encore tôt, le pont est à nous, et nous délirons avec Mathias, en pleine forme ce matin, il veut être partout : faire la course avec son fauteuil, tirer la Joëlette, courir, voler, être libre !!!!

Kévin aussi profite de ce moment pour tirer le carrosse de Youssef, Gaspard attend avec impatience le départ de cette grande course !

Les enfants sont heureux, cela suffit à notre bonheur.

Leur joie est tellement communicative que spectateurs et coureurs ont attrapé un sourire inhabituel ....

Florent Troillet, notre champion du monde ne manque pas de venir saluer tous nos jaunes, et...les filles sont ravies de pouvoir poser avec lui !!!

Il est temps de se positionner pour le départ, notre groupe d’accompagnatrices se poste au bout du pont, nos équipes sont prêtes pour le décollage immédiat !

Top, le départ est donné.

Le jaune a envahi le pont, nous ne voyons qu’eux.

Ils nous rejoignent vite, mais au lieu de partir devant les marathoniens, ils ont tous décidé d’un commun accord, de faire une hola aux coureurs, et de les encourager de très vive voix !!!

Ambiance.

Suite au passage de tous les coureurs, nos équipes des Dunes entament leur montée dans le village de Crest.
Nos Jaunes s’éloignent sur les pavés....

Notre petit groupe, dépourvu de ses hommes et de ses coureuses, décide d’aller sur un autre pont, afin de les encourager une seconde fois, je donne la main de Kévin, Nadette pousse le fauteuil de Mathias, nous marchons à vive allure, Kévin tient la cadence....Mais on nous informe que, cette année, ils ne passeront pas à cet endroit !!! Arghhhh, demi-tour immédiat, nous prévenons notre fabuleuse infirmière-pilote-logisticienne Angélique, que nous pouvons prendre les véhicules, afin de rallier notre point de rendez-vous : le terrain de moto-cross.

Françoise part également prendre un des fourgons, nous les attendons sur le pont pour embarquer tout notre petit monde.

Allez hop, tout le monde en voiture !!!

Nous quittons vite la route goudronnée, pour un chemin accidenté, un peu d’ornières, un peu de flaques, mais notre pilote est une chevronnée, et elle aussi, passe partout !!

Nous arrivons, après quelques hésitations, sur le lieu de ravitaillement des coureurs, nous ne savons pas trop à quel kilomètre de course nous sommes, aucun bénévole n’est arrivé pour tenir la table de ravito...
Nous nous doutons que nous allons devoir attendre un peu de temps ici !!

Nous découvrons le paysage qui nous entoure : Une vallée verdoyante, des montagnes, une maison de chasseurs en cours de rénovation, tout est calme !!

Avec Angélique (ma copine collègue, pas notre infirmière..) et Nadette, nous entamons une partie de cache cache avec les enfants....

Kévin et moi devons trouver une belle cachette, tandis que Mathias, Dannyl, Angélique et Nadette font le décompte....

Nous explorons dans un silence complice les endroits où nous pourrions nous cacher....Mais tout est un peu à découvert, et je n’ose pas emmener Kévin dans la terre et le champs voisin....
Kévin me propose alors le fourgon....

Je le suis avec un amusement non dissimulé, je crois bien qu’à cet instant j’ai 8 ans !!!

On ouvre discrètement la portière arrière du véhicule.....Dans un grand éclat de rire, on se couche à terre et on referme la porte !!!
J’ai encore l’image de la bouille hilare de Kévin, coincé entre les banquettes !!

On entend très vite le rire de Mathias, tout excité de se diriger vers le camion !!! Il n’a pas mis longtemps à nous débusquer, je me demande si Angélique n’a pas triché sur ce coup là !!!
Ils ouvrent la portière, hilares de nous trouver allongés ainsi !!!

A notre tour de compter et de chercher Mathias....

Mais Angélique me demande d’aller avec elle au supermarché, afin d’assurer le ravitaillement de nos coureurs.
Eh oui, aucun bénévole n’étant arrivé, nos coureurs des Dunes risquent d’avoir soif, et envie de salé...
Angélique est extraordinaire, elle pense à tout et n’oublie absolument rien !!

Je la suis donc avec plaisir, je laisse le soin à mes copines de continuer la partie entamée de cache cache...

Quelques courses à Crest pour nos coureurs, et nous remontons vers notre camp de base.

Angélique, Nadette sont épuisées de leurs parties folles de cache cache !!

Michèle, Françoise, attendent patiemment nos équipes.

Mathias a trouvé une nouvelle activité que lui a proposé Angélique :
Conduire le fourgon pour de faux, et surtout... KLAXONNER !!!
Il s’éclate à appuyer longuement sur le klaxon, si les riverains n’étaient pas encore au courant de notre présence ici, maintenant ils le sont !!

Cette image de petit Mathias installé au volant restera également une des inoubliables de ce week-end.

Nous préparons la table de ravito, nos jaunes ne devraient pas tarder à arriver, et, en effet, Angélique qui mitraille de photos la montagne avoisinante, aperçoit une première Joëlette, on hurle pour leur signaler notre présence !!

Ils nous font de grands signes, ils nous ont repéré, c’est génial !

Cette première Joëlette est la plus rapide, avec de grands champions à la conduite : Bertrand Cochard (finisher et 31e à l’UTMB) Caroline sa femme, Ptitjean, géant de 2m au moins et immense trailer !!
Gilles est le commandant de bord et ça drope !!!

Gaspard est ravi de sa balade, il va attaquer les roches, et il savoure.

Leur halte est très brève, ils ne perdent pas de temps !

La seconde Joëlette de Youssef est en vue, petit Mathias veut absolument gérer la table de ravito, nous le sortons de son fauteuil, il est heureux d’être debout, sur ses jambes et il profite !!!

Il offre les TUCS et autres CURLY à nos coureurs même pas fatigués !!

C’est au tour de notre troisième Joëlette de pointer ses roues....Adam en est le pilote aguerri, même s’il débute en conduite, il risque fort de réussir son permis !!


Domi fait partie de celle-ci, et je suis super heureuse de le retrouver !!
Puisque je ne cours pas, il le fait un peu pour nous deux, et j’adore !

Mathias continue à faire le chef du ravito, mais nous lui expliquons que nous devons déjà repartir si l’on veut voir l’arrivée de toutes nos Joëlettes à l’espace Soubeyran....

Une fois de plus, nous regrimpons dans les véhicules, afin de rejoindre Crest et le gymnase....

Nous arrivons pile poil en même temps que notre première Joëlette, Gaspard va franchir sa ligne d’arrivée, Bertrand, Caro et Jean François ne peuvent cacher leur émotion....
Dani, notre formidable assistante locale, a les yeux bien mouillés aussi...

Je ne peux éviter les vilains moucherons à mon tour, trop d’émotions me viennent, je sais que nous vivons les dernières heures de ce sublime week-end, je savoure le fait que tout se soit si bien passé, je me régale du bonheur de nos enfants, du plaisir de nos coureurs !!

Je défie quiconque de résister à tant de joie tirant les larmes....

Les arrivées de nos deux autres Joëlettes feront le même effet sur le public et sur nos coureurs également...

Françoise est émue comme jamais ...Je ne parle pas même pas de Domi....

Les moucherons ne font pas de cadeaux à Crest....

Les marathoniens arrivent également sur l’estrade, beaucoup sont fatigués, mais heureux d’avoir galopé sur ce beau parcours !

Nous nous occupons de nouveau des plateaux repas de nos petits, je fais de nouveau déjeuner mon petit Youssef.
Il trouve plus facile de manger sa semoule de taboulé, que les pâtes de la veille et de l’avant veille, en plus, il est heureux de ne pas avoir encore des nouilles au repas !!!
Je le sens fatigué de son week-end, je lui pose un pull sous sa tête, et il ferme les yeux....

Je discute avec Gaspard, il me confie avoir adoré la course, mais il a aussi eu la trouille durant le parcours sur les roches, et dans la descente infernale de Crest !!!
J’imagine à quel point cela peut donner l’adrénaline d’être dans la Joëlette, à la merci de coureurs heureusement fort prudents.

Nous nous échangeons nos adresses de messagerie, avec cette envie de se revoir et de partager encore des courses ou des week-ends ensemble !

Je crois que nous sommes alors tous dans le même état : fatigués, mais tellement heureux !!

Gaspard, Sébastien et Bernard se préparent à partir....Oula je n’aime pas cette grosse boule dans la gorge, vous savez, ce truc qui vous bloque, qui fait monter les larmes, mais qui veut les retenir !!

J’essaie de ne rien montrer....

On s’embrasse, on se serre dans les bras, on se promet de se revoir, en Alsace ou ailleurs....

Salut mon Gaspard, tu es un grand bonhomme, énorme de gentillesse !!

Nous les suivons du regard, en faisant des grands signes d’aurevoir....

Je discute avec petit Kévin, qui me fait promettre de lui écrire sur sa messagerie, c’est promis, il n’est pas question que je t’oublie, tu es un petit garçon adorable et tellement attachant !

Chacun commence à prendre ses affaires, nous devons tous rentrer chez nous, dans notre Nord natal.
Seul le clan des Marseillais doit redescendre, Clara et Canneyl se sont régalées aussi de toutes ces aventures partagées.

C’est ce moment que choisit Jack, pour nous faire tous monter sur l’estrade, mettre à l’honneur nos Dunes d’Espoir, offrir à nos jeunes les coupes tant méritées de leurs courses extraordinaires...

Gaspard et nos Alsaciens vont rater ce moment.

Nous savourons ce moment en équipe, en famille, une famille toute jaune au coeur débordant d’amour !!

Cela ponctuera en beauté ces trois jours passés en Drôme !!

Les Marseillais sont partis, ne reste plus que notre groupe de Parisiens.

Nous sortons dehors afin de rejoindre le parking, et nos voitures ou fourgons...

La pluie tombe, comme si nous avions besoin de cela pour être tristes !!!

Il faut en passer par là, se dire aurevoir sur ce parking humide, la boule dans la gorge a du mal à passer, je me concentre pour ne pas pleurer ....

Chacun donne le change, on se serre dans les bras, on se dit des mots tendres, oui oui, on se sent aimés et on aime cette fabuleuse nouvelle famille des Dunes d’Espoir !!!

Je redoute presque l’aurevoir aux enfants, je le sais, je suis bien trop sensible, mais on ne me changera pas !!

Je me dirige pourtant vers le premier véhicule, je fais des câlins à Youssef, on se serre fort, puis à Mathias, qui me fait une blague en refermant la portière du fourgon derrière moi, me tenant ainsi prisonnière avec lui et Youssef ...Pour que je reste certainement !!
Satanée boule !!

Je vais ensuite voir petit Kévin, qui me fait de nouveau promettre de lui écrire....Gros câlin....Puis gros gros bisous à Adam...

Je suis heureuse qu’il pleuve, cette pluie qui mouille mes joues m’arrange presque ....

Vite, ne penser à rien, ou penser à autre chose....

Je monte dans la voiture, Domi me parle, je dois répondre, cela me permet de me concentrer, de ne pas voir tout le monde qui nous fait de grands signes dehors !!

Aurevoir Isa, les Angéliques, les Françoises, Nadette, Michèle, Natacha, Patricia, Gilles, Jean Paul, Jean Luc, Jean Pierre, Laurent, Marcel, Georges, André, ....
Une grosse pensée pour nos Marseillais Pierre, Alain, Samira, Jean Marc, Yves, Michel, Christophe, Alexandre et nos Alsaciens, Bernard, Sébastien, déjà sur la route !

J’espère n’oublier personne....

Comment vous remercier tous et toutes pour ce que nous venons de vivre ????

Et à vous

Clara, Canneyl, Adam, Gaspard, Kévin, Mathias, et Youssef....

J’ai envie de vous remercier pour toutes ces émotions énormes que vous nous donnez, vous êtes plus forts que quiconque, petits anges aux ailes un peu cassées, vous nous permettez de voler très haut dans les sphères de l’amour !!!!

MERCI !!!!!!

PS

Un énorme MERCI tout particulier à Dany, notre superbe organisatrice locale pour toute la logistique (les repas, l’hébergement...) et Jack, le méga réalisateur de cette course hors norme, grâce à qui nous avons été accueillis comme des princes en terres Drômoises !!

L’accueil fait aux Dunes d’Espoir a été gigantesque, et la mairie de Crest a été formidable !

Merci à toutes et tous !!

Nous reviendrons !!


Laissez un commentaire