Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

A cheval avec les Dunes …

2009 - Le marathon de la côte d’amour
mardi 6 octobre 2009 par Sandrine

A cheval avec les Dunes …

Ce titre n’est pas anodin ….

En effet, lors de ce si beau week end partagé avec les Dunes d’Espoir pour le marathon de la côte d’Amour, la maman de Marie-Line, me confie, que, sa fille, avec ses mots à elle, compare les sensations de la Joëlette à une belle et longue balade à cheval ….

Marie-Line a 14 ans, elle n’a jamais connu que son fauteuil roulant….Elle a de grands yeux clairs et un sourire qui vous bouleverse.


J’essaie alors d’imaginer…

Les secousses, le vent sur ses joues rosées, elle est dans son carrosse de princesse tirée par 6 à 8 chevaux bien particuliers, tout de jaune vêtus …

Leur allure est fière, ils passent du trot au galop, crinière au vent, laissant à peine éclater quelques perles de sueur !!

La demoiselle savoure alors cette chevauchée fantastique en bord de mer …

Elle sourit à ce monde nouveau, cette liberté retrouvée.

J’aime imaginer la joie de cette enfant au travers des marais salants, reliant les villages à bride abattue, longeant la côte sauvage, entourée de sa folle équipée.

Les kilomètres filant au gré du rythme de ces trotteurs hors pair …

laisser aller vos jambes sur ce ruban d’asphalte, transpirer tous vos efforts…

Dans ces moments uniques, vous ressentez cette liberté qui n’appartient plus qu’à vous.

Elle, ne sait pas.

Eux, ne savent pas.

Xavier, Virginie, Franck, Jennifer, Florian, Nicolas, Laurent, Baptiste…

Cette liberté de corps qu’ils n’ont plus, cette autonomie qui leur fait défaut, ce carcan qui les emprisonne, cette vitesse qu’ils ignorent, ces applaudissements pour un exploit sportif dont ils ne connaissent l’existence !!

Aujourd’hui, ils savent.

Ils ont tout ressenti…

L’air de la mer qui fouette le visage, et donne ce rouge aux joues, l’effort des coureurs, la joie des sportifs, la rapidité de la Joëlette, les applaudissements nombreux des spectateurs…

Et lorsque l’arche d’arrivée est proche, qu’il ne reste que quelques mètres, ils se mettent debout sur leurs jambes, soutenus par leurs coureurs émus, ils vont pas à pas, vacillant un peu, prenant de l’assurance au fil des mètres, ils sont alors si fiers de montrer leur exploit !!!!

Leurs visages s’illuminent, leur regard brille intensément, laissant éclater toute leur joie et les milliers d’étoiles qui vont avec !!!

Si vous n’avez jamais vu d’arrivée des Dunes d’Espoir, vous ne pouvez imaginer le bonheur et la grande émotion de tous, coureurs, accompagnateurs, spectateurs et organisateurs…

Des larmes s’échappent, les yeux sont humides, les regards troubles, mais ce sont les larmes de bonheur intense !!

Les Dunes, il faut le savoir, c’est un mélange d’émotions en tous genres, on y pleure , mais on y rit beaucoup aussi, et ce week-end a été chargé de tous ces sentiments très forts ….

Je tiens à remercier, entre autres, Isabelle, la Présidente de Dunes d’Espoir, de son implication sans faille dans cette association, qui permet à ces enfants un peu différents de sortir de leur quotidien difficile…

Je ne citerai pas tous les membres actifs, les coureurs, les accompagnateurs de cette association, car je risquerais d’en oublier !!

Mais ils sont tous de grands généreux au cœur en or !!!!

Je voudrais juste faire un petit clin d’œil à notre belle brochette d’accompagnatrices, avec qui j’ai passé d’excellents moments, durant la course : Nadette, Anna, Cécilia, Michèle, Isabelle, Valérie, Marie-Christine, Katia… !!

Et pour conclure… Bienvenue au Zoo dans ce monde en jaune ….La Souris, Le Blueb, l’Ourson, l’Electron, la Tortue, le Dingo, le Papy ….
Je crois qu’ils ont beaucoup aimé cette balade de 42 km avec Francky !!!!

Je suis si fière d’appartenir à cette association, si fière que Domi offre son sourire à ces enfants, j’apprends encore, et j’aime rire et pleurer au gré de ces courses partagées,

Merci à tous et toutes.


Laissez un commentaire