Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

Les dunes au marathon de la Baule

lundi 5 octobre 2009 par Dominique

Un condensé de vie en moins de 40 heures.


La fatigue : réveil matinal, un voyage en bus nous attend

L’excitation : La réunification des jaunes du Nord, de l’Est, de L’Ouest et du Centre (toute ressemblance avec un jeu télévisé est fortuite)

La panique : Les dunes manquent de bras.

Le soulagement : Les dunes ont des bras

L’exceptionnel : Quand Fred et Katia s’offrent un petit voyage express sur la cote atlantique

Le romantisme : Balade sur la plage

Le délire : Défilé coquin de George

L’imagination : avec la nuisette de Sandrine

L’allégresse : avec le « génépi » polonais de Nadette

La solitude : découvrir que l’on est l’un des seuls à ne pas ronfler dans ce grand dortoir.

Le sérieux : Réveil matinal et préparation du matériel

La maladresse : premier contact avec notre princesse Marie-Line. On apprend à se connaître. Lequel des deux est le plus intimidé ?

La solidarité : Tous unis pour une même cause. Les uns tirent, les autres poussent et vice-versa.

Le bonheur : Les sourires illuminent les visages au gré des kilomètres

La complicité : Les regards se croisent et se comprennent

L’amour : Quand Marie-Line vous prend la main et la serre sur son cœur

Les encouragements : Le public nombreux acclame le passage des Joëlettes

Le rire : C’est à celui qui sera le plus potache pour le plus grand plaisir des enfants.

La plénitude : Le silence (sauf Sylviane) et une vue panoramique sur les marais salants où l’on découvre la colonne de Joëlettes qui progresse.

L’inquiétude : serai-je sourd demain après avoir été bercé toute la matinée aux encouragements de Sylviane ?

La tristesse : Le relais est fini. Marie-Line, à regret, doit laisser sa place à Jennifer

L’abnégation : Allez jusqu’au bout !!!

L’enthousiasme : Quand l’arrivée approche et que les dunes se regroupent à nouveau.

L’émotion : des tonnes d’émotion rythmées aux arrivées des Joëlettes, et aux derniers pas des enfants.

Les larmes : Ce foutu soleil qui nous pique les yeux (euh là, je ne suis pas sûr du truc ??)

L’amitié : Tout le monde s’étreint, se congratule, s’embrasse et laisse échapper quelques larmes.

La confort : La douche après la course

Le partage : Ultime rendez-vous autour d’un pique-nique. On repasse le film, on partage son agenda

Le regret : Il faut partir,se séparer. Onn s’embrasse à nouveau et se promet de revenir très vite.

Le relâchement : la somnolence dans le bus de retour, de belles images plein la tête.

Les promesses : On reviendra. C’est sûr !!!!

Je vous invite à cliquer sur le diaporama qui suit, et qui illustre ces sentiments partagés.

Domi

PS : Sylviane, je te rassure, je n’ai rien contre ta bonne humeur, bien au contraire. Hein ? qu’est ce que tu dis ??? :-)))))


Laissez un commentaire