Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

Ma première course !

La Sparnonienne 2005
jeudi 20 octobre 2005 par Sandrine

Dimanche matin, réveil en douceur, une grande journée m’attend !!

Pour une fois, je ne pars pas courir le matin, je dois me réserver pour cet après midi, je me sens prête, légèrement anxieuse, mais juste un peu de stress, rien de grave !!!

Le temps est incertain, à 13 h 00 il se met à pleuvoir, je voudrais tant qu’il ne tombe pas des hallebardes lors de notre première course officielle !!!! Mais la chance est avec nous, le soleil nous offre de nouveau ses jolis rayons....


14 h 00 - Lucie sonne à ma porte, elle est toute belle et rayonne, l’excitation se lit sur son visage, elle a hâte, tout comme moi, de vivre enfin cette course dont nous parlons depuis quelques mois....

Nous partons chercher Caro chez elle, ses enfants nous ouvrent, ils sont trop mimis tous les deux, Manon et Quentin pourtent chacun un tee-shirt d’encouragement pour papa et maman !!! ils ont également fabriqué des fanions "allez les sportifs" et "allez la sparnonienne", ils sont supers heureux d’aller voir leurs parents courir !!!!

Nous partons par les ruelles, vers le stade, où les dossards sont distribués, je croise beaucoup de copains, de copines, de connaissances, le temps est superbe, l’excitation monte.....

Nous entrons dans le gymnase, nos premiers dossards nous sont offerts !!! Quelle fierté pour nous d’en être là après quelques mois d’entrainement !!!

14 h 45 - Retour vers la maison pour se changer, boire un peu, épingler le dossard sur le tee shirt...

14 h 50 - Nous sommes déjà proches de la ligne de départ, sachant que l’on fera un certain temps, nous restons en arrière du gros peloton, nous sommes toutes les trois ensemble, tout va bien, il nous tarde d’entendre ce fameux coup de pistolet, signe du départ !!!

15 h 00 - bbbbbbbbbbriiiiiiiitttttttttttttt (ça c’est le coup de sifflet/pistolet pour ceux qui n’auraient pas reconnu .... :-)))))
Nous voici parties, à une allure un peu vive, mais qui me convient bien, nous sommes pourtant déjà dans les dernières, ils sont tous partis très vite, mais ça, nous le savions, et ce n’est pas notre principale préoccupation !!!!

Un homme super sympa se met entre Caro et moi, il a la même allure que nous et est ravi d’avoir trouvé des personnes avec qui faire la course....Mais Lucie me fait savoir qu’elle ne va pas très bien, elle trouve que l’on a démarré un peu fort, je l’attends un peu, je lui dis que je vais rester avec elle, nous avions promis de courir à 3 et d’arriver à 3, je tiens ma promesse........

Je calque donc ma foulée sur la sienne, ce n’est pas un problème, Caro s’éloigne de nous avec son nouvel accompagnateur, ce n’est pas grave....nous ferons notre course à deux !

Domi m’attend au carrefour, c’est à son tour de m’encourager, je suis si heureuse qu’il soit là, je ne vois que lui, et ça me donne des ailes, un petit bonjour en passant, et je repars.....

J’encourage Lucie, elle n’arrive pas à bien récupérer, j’essaie de l’aider au maximum, nous sommes les deux dernières de la troupe, mais le public est là, si présent pour nous, et puis l’avantage d’être dernières est que nous avons l’escorte de la police municipale, ce sont deux copains, Thierry, et son collègue, ils sont en vélo près de nous, ils nous soutiennent, ils nous font rire, et quand je pars trop devant, ils ne manquent pas de me rappeler à l’ordre en me disant que Lucie décroche....

C’est bien la première fois que je me fais poursuivre par deux flics à vélo, et qu’ils n’arrivent pas à m’attraper, je dois vraiment courir très vite :-)))))

La deuxième boucle est entamée, et le moral de Lucie aussi !!!

Je lui demande de penser au bonheur qui nous attend au bout, à l’arrivée, nous sommes dans nos temps habituels, pas de panique ! Je me sens super bien, les jambes sont légères, le palpitant impeccable, je souris, je ris, je suis en train de vivre un vrai petit bonheur !!!!

Et je sais déjà que je vais emmener ma copine jusqu’au bout .

Le public redouble d’encouragements, les coureurs aussi, beaucoup ont un petit mot gentil à notre égard, c’est super sympa, les premiers nous ont déjà dépassé, ils courent comme des lièvres ces kenyans, nous ne pouvons pas lutter, nous sommes et restons dernières.....

A la troisième boucle, je motive ma Lulu, dernière fois que tu revois le magasin champion, dernière fois que tu revois la petite montée casse pattes, allez ma Lulu, tiens le coup !!!

Je lui tends parfois la main, pour lui envoyer mes ondes de taz !!!! Juste histoire de lui dire que je suis là....

Dernier kilomètre, j’ai des ailes que Lucie n’a pas, tant pis, je l’attends, et je sais que notre amitié va en ressortir renforcée, elle me crie qu’elle m’aime, c’est beau le sport !!!!

Nous arrivons enfin vers le stade, nous sommes seules sur la piste, main dans la main, le public dans les tribunes nous encourage, les larmes d’émotion perlent, c’est un trop beau moment, il faudrait arrêter le temps, juste à ce moment là, pour savourer ce bonheur unique !!!

La dernière ligne droite nous offre des ailes, nous galopons (pour notre niveau, si, si, nous galopons !!! :-)))))

Nous franchissons la ligne d’arrivée,

1 h 08....

Nous n’avons pas fait de miracles, mais nous avons terminé avec un sourire jusqu’aux oreilles !!!!!

Nous tombons dans les bras l’une de l’autre, nous sommes bien.

Je me sens en pleine forme, je sais que j’aurais pu faire mieux, courir plus vite, mais cette arrivée avec ma Lucie, va restée gravée longtemps dans ma mémoire, et dans la sienne, je le sais déjà !!!!

Fin d’une première course officielle,
et c’est que du bonheur !!!!!!


Laissez un commentaire