Twitter Rejoindre le groupe sur facebook Suivre la vie du site Suivre la vie du site Flickr Instagram icone tripadvisor icone dailymotion icone youtube

Rosa Parks

mercredi 26 octobre 2005 par Dominique

Rosa Parks est morte hier, à Detroit (Michigan), âgée de 92 ans. Pour avoir pris, un jour de 1955, une simple décision ­ ne pas céder son siège à un Blanc ­ elle a déclenché le mouvement des droits civiques, qui a secoué l’Amérique jusqu’au milieu des années 60, avant d’aboutir à l’interdiction de la discrimination des Noirs (Civil Rights Act, 1964). Aujourd’hui, Rosa Parks est une icône et son acte de désobéissance civile est cité en exemple dans toutes les écoles des Etats-Unis.

Cela s’est passé à Montgomery, dans l’Alabama. Rosa Parks est alors une couturière de 42 ans qui travaille dans un grand magasin. Comme chaque jour, ce 1er décembre 1955, elle prend le bus pour rentrer chez elle. Elle s’assoit au premier rang de l’arrière du bus, la partie réservée aux Noirs. Le bus se remplit et la partie des Blancs est vite complète. Le conducteur demande à Rosa Parks et aux trois autres passagers du rang de reculer, pour faire de la place à un homme blanc qui vient de monter.

Les trois passagers s’exécutent, mais pas Rosa Parks. Le conducteur insiste, rien à faire. La police l’arrête. Quatre jours après, elle est inculpée pour conduite désordonnée et doit payer 14 dollars d’amende. Commence alors, sous l’impulsion d’un jeune pasteur, Martin Luther King, le mouvement de boycott des autobus de Montgomery, premier acte du mouvement pour les droits civiques. Le boycott dure plus d’un an et se termine par une victoire des Noirs.

Rosa Parks était une femme calme et discrète. En 1955, avant son arrestation, elle était membre de la NAACP (National Association for the Advancement of Colored People) et militait dans une association qui incitait les Noirs à s’inscrire sur les listes électorales. En 1957, lassée des menaces permanentes, elle a déménagé vers le nord, à Detroit. Elle a travaillé pour le politicien John Conyers, élu pour la première fois à la Chambre des représentants en 1964 (et encore en poste aujourd’hui). La « mère du mouvement des droits civiques » a également cofondé le Rosa and Raymond Parks Institute for Self Development pour aider les jeunes Noirs.


Laissez un commentaire