2010_saint_malo_rando_cancale_st-Malo_arton305_028

Randonnée de Cancale à Saint-Malo par le GR34

Si vous avez bien tout suivi, hier nous étions sur les remparts de Saint-Malo, et découvrions ensuite, avec bonheur, un superbe coucher de soleil sur l’anse de la Varde….
Aujourd’hui, 3 novembre 2010, mon homme a 48 ans, et nous n’avons rien trouvé de mieux pour fêter dignement cet événement, que d’aller gambader sur les sentiers du littoral, le fameux GR 34 !!
Joyeux anniversaire mon chéri !!

Après un réveil facile et un sublime petit déjeuner face à la mer, un coup d’oeil sur le ciel nous conforte dans l’idée d’aller faire une belle et grande balade !!
Quelques nuages, des traces de ciel bleu ….Le soleil attend son tour, mais nous sommes confiants !
Notre tenue de randonneurs avertis nous attend !!!
Domi nous a prévus une belle étape : Cancale/Saint-Malo….

2010_saint_malo_rando_cancale_st-Malo_cancale-rando_2j_029

Le sac est vite préparé, on y glisse les sandwichs faits à la hâte, les tenues de pluie (n’oublions pas, nous sommes tout de même en novembre ET en Bretagne !!) , comme toujours, c’est un peu à l’arrache, mais ce mode de fonctionnement nous va à ravir en bons scorpions que nous sommes !!!

Certes, on ne peut pas se permettre de traîner car le timing risque d’être serré !!
Il est 8 h 40, nous devons prendre le bus de 8 h 58 à Paramé qui nous mènera à Cancale, il se trouve à 15 minutes à pied de notre résidence….
Calculez et vous verrez que nous n’avons pas une grosse marge, surtout que nous ne connaissons pas du tout les rues, ni les stations d’arrêts de bus !!
Sachant que le bus passe une fois par heure, il n’est surtout pas question de le louper…!!
C’est donc d’un pas très très vif, voire à très grandes enjambées que nous traversons Paramé pour atteindre notre objectif !!
L’air est doux, trop couverts pour ce temps printanier, nous sommes en ébullition !!
Nous guettons l’heure, la grande avenue n’en finit pas, vite !!
Nous bifurquons vers l’église et le marché du mercredi ….
Juste le temps de demander à un jeune lycéen si nous sommes sur le bon chemin pour trouver notre bus, et nous trouvons enfin notre bonheur en posant nos fesses avec soulagement sur le banc de l’arrêt convoité !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Il est 8 h 55 !!! Ouf !!
J’ai chaud, c’est infernal, je suis obligée d’ôter mon blouson qui m’a transformée en sauna mobile !!
Notre bus pour Cancale arrive, et c’est en tee-shirt que je prends place sur le siège ….
Domi explique au chauffeur fort sympathique notre périple à venir, celui-ci nous confirme ; c’est une belle et très longue balade !!
Nous descendrons donc au terminus : Port-Mer.
Il est 9 h 30, un petit kilomètre sur la route nous attend, pour ensuite atteindre la pointe du Groin.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est là que démarre notre randonnée.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons quitté le ruban de bitume, et découvrons avec enthousiasme le panorama de la pointe ; des rochers taillés par les marées, le sentier tortueux avec une vue imprenable sur l’île des Landes, paradis ornithologique, c’est superbe…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous sommes bel et bien en Bretagne, les paysages ne nous trompent pas !!

Le GR 34 ne peut décevoir, il longe les côtes bretonnes, du Nord (en Ille et Vilaine où nous nous trouvons) jusqu’au sud (dans le Morbihan), ce sentier de grande randonnée permet de suivre les traces des anciens douaniers, tout en profitant des merveilleux panoramas qui nous sont offerts.

A peine commençons nous notre périple qu’une légère bruine, presque typique, nous accompagne…

Nous avons tout prévu en cas de pluie, donc pas de panique, cela ne ressemble qu’à un léger crachin, un tout petit grain de rien !!

Domi m’indique une pointe au loin, ces falaises se découpant dans une brume peu épaisse sont notre repère, nous avons prévu d’y faire notre pause déjeuner…Cela me paraît bien bien éloigné effectivement !!!

Mais ne sautons pas les étapes.

Nous laissons l’île des Landes, et nous dirigeons vers la pointe de la Moulière, le sentier est agrémenté de fougères aux reflets mordorés, les couleurs mauves et jaunes de la lande que nous connaissions en été, ont cédé la place aux nuances chaudes et automnales…
Un rouge gorge se perche sur un arbuste dénudé, il lance son chant mélodieux vers la mer …Petit instant de poésie ….
Nous repartons d’une marche active sur le chemin…

2010_saint_malo_rando_cancale_st-Malo_2010_STMalo_D_pointedugrouin_stmalo_800x600_021-2_
Nous parvenons à cette première pointe, « La Moulière », son ancienne cabane de douaniers abandonnée, nous offre ses ruines à admirer….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Derrière cette petite maison de pierre, la découverte du panorama nous ravit : une superbe plage de sable fin, battue par les vagues légères….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La plage du verger, pas un seul baigneur, mais tout de même quelques randonneurs à l’horizon.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre rythme ne faiblit pas et nous enchainons les anses avec aisance !!
Les nuages noirs et la bruine ont disparu comme par enchantement, ce n’est pas un ciel azur qui nous domine, mais les cumulus se déchirent pour laisser entrevoir le soleil !!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il fait chaud !!
Trop chaud pour garder nos vestes polaires !!
En quelques minutes, Domi et moi nous retrouvons en… tee-shirt !!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous regrettons presque de ne pas avoir enfilé les shorts, c’est pour dire …
Domi scrute la carte IGN avec attention, afin que notre culture soit parfaite, il m’énumère chaque nom, m’indique chaque point remarquable….
Le prochain point devrait être le fort du Guesclin, mais à la lecture de la carte, Domi ne saurait dire si c’est une ruine ou un ancien bâtiment immergé, ce sera la surprise ….
La magie de la randonnée opère, chaque découverte est méritée, il faut marcher, découvrir, regarder au loin, se laisser happer par ces panoramas grandioses !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le fort est bien là, imposant sa solide architecture, ses contours à la Vauban, et son bâtiment encore habité.
Il n’est accessible qu’à marée basse, mais quel endroit magnifique !!

On peut comprendre aisément que Léo Ferré ait vécu ici, s’inspirant pour ses chansons de cette langue de terre, cernée par la mer..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La balade se poursuit sur l’immense plage blonde, nous y laissons nos empreintes…

La pointe des grands Nez est notre prochaine étape.
Le sentier varie au fur et à mesure de nos pas, quand les fougères jaunies disparaissent, elles laissent place aux pins maritimes, et à son doux tapis d’aiguilles.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nos yeux ne savent plus où donner de la pupille, tellement tout est beau !!
Les lumières éclairant ce décor si naturel nous éblouissent de cette perfection ….
Parfois le sentier s’écarte un peu plus dans les terres, et nous longeons alors les Chandshu, (bon, ok c’est juste histoire de la faire un peu exotique !! comprenez ici les champs de choux …)
Mais très rapidement, nous retrouvons la mer et ses superbes plages infinies !!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’eau est émeraude, et le soleil lui donne cet éclat unique.
Nous allons profiter de ce temps clément pour faire la pause déjeuner.
Il est 12 h 30, nous marchons déjà depuis 3 heures, et il nous en reste tout autant à parcourir….
Des rochers abrités vont nous servir de bancs et de tables…
Quelques invités s’incrustent à notre repas de gala : des goélands peu farouches lorgnent nos sandwiches d’un air affamé !!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Notre pause n’est pas très longue, et nous laissons nos charmants oiseaux se battre pour les morceaux de pain qui trainent derrière notre visite ….
La Pointe du Meinga est en vue, elle s’avance largement dans la mer, et c’est cette pointe que Domi m’avait montrée du départ….
Nous avons donc fait pas mal de chemin !!
Ici, on embrasse un vaste panorama qui s’étend du Cotentin au Cap Fréhel.
Loin devant, les îles Chausey ponctuent l’horizon.
Par temps clair, on peut même apercevoir l’île de Jersey.
Le temps passe, les kilomètres aussi !!
L’île Besnard s’offre à nous…
Nous passons dans un hameau aux maisons de pierre et d’ardoise, le GR nous permet vraiment de varier les plaisirs de la randonnée !!
S’offre alors à nous deux possibilités…
Soit nous prenons le côté « village » pour rejoindre le havre de Rotheneuf, soit nous nous risquons à tenter la traversée à marée basse par la grève et les sables humides …
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La marée remonte mais nous estimons que nous avons le temps de traverser cette baie ….
Les petits bateaux sont tous échoués sur le sable, attendant leur tour pour tremper leur coque dans cette mer en cette heure éloignée …
C’est encore une belle variante de cette randonnée !!
Nous traversons la baie, je m’enfonce parfois dans la vase odorante, alors je cours pour éviter de trop m’embourber !!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivés en face de l’autre rive, nous longeons les rochers, escaladons quelques autres, je glisse sur les algues nombreuses, tombe dans les flaques de mer, j’en profite pour nettoyer mes chaussures bien noircies par la vase !!
La mer remonte !!
Nous cherchons par où remonter sur le GR…Car les petites falaises nous entourent, mais nous ne pouvons rester en bas, sous peine d’être rattrapés par la marée montante et de nous retrouver coincés !!!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un pêcheur Breton nous jette d’ailleurs un regard presque de reproche…Genre « encore des touristes qui vont se faire couillonner par la marée remontante ! »
Bon, on n’hésite pas une seconde, un seul endroit va nous permettre de nous hisser sur la terre ferme, ce n’est pas vraiment un accès facile, il faut faire un peu d’escalade, Domi me met la main aux fesses pour m’aider à remonter !!!
Mais nous voici sauvés des eaux !!!
Nous retrouvons pins et chemin, le rouge et blanc du GR, et le tapis moelleux des aiguilles !!!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cela ne dure pas longtemps, car nous nous retrouvons sur la route, et pénétrons avec fierté dans la commune de Saint-Malo en immortalisant l’instant !!!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mais la route est encore longue avant d’arriver au terme de notre périple !!
Nous sommes maintenant à Rotheneuf, quartier excentré de la cité Malouine …
Le déjeuner de ce midi n’ayant pas eu de dessert en option, nous décidons de faire une seconde pause dans ce petit bourg, en recherchant l’objet de nos convoitises : Une crêpe !!!

Le quartier est désert ou presque…
Tous les commerces sont fermés, dépaysés par notre balade et le soleil, nous avions oublié que nous étions en novembre !!
Nous errons tout de même à la recherche même d’une petite boutique pour nous ravitailler en eau, car nous allons en manquer !!
Mais, ô Miracle !!!
La seule crêperie des environs est ouverte !!
Nous entrons dans la petite salle, une charmante dame nous accueille et nous confirme qu’elle peut nous faire toutes les crêpes dont on a envie !!!
En prime elle nous vend des bouteilles d’eau, donc tout va bien !!
A la vue de notre tenue, elle a deviné que nous randonnions et nous demande quel parcours nous avons fait…
Nous lui expliquons avec enthousiasme notre balade, notre départ le matin de Cancale, et notre arrivée dans quelques kilomètres à la résidence Reine Marine …
Elle est ravie de voir des gens passionnés par sa région natale !!
Les crêpes avalées, les gorgées de cidre descendues, nous repartons ragaillardis par ce ravitaillement typiquement Breton !!
Il nous faut nous rendre maintenant aux rochers sculptés de Rotheneuf….
Un petit tour dans le bourg, et nous rejoignons le sentier du littoral.
Arrivés devant le site des rochers sculptés, nous sommes surpris de voir que l’accès n’est pas libre …
J’avais cru comprendre que c’était un phénomène d’érosion naturel, mais pas du tout !!
C’est en fait l’abbé Adolphe Fouré qui en est le créateur et le site se visite ….
Nous passons donc notre chemin, l’heure a tourné, nos jambes ont marché, nous décidons donc de poursuivre notre route …
Rotheneuf est derrière nous …
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’anse de la Varde se profile au loin !!!
La boucle est presque bouclée, nous sommes désormais en terrain connu (rappelez-vous…le joli coucher de soleil hier soir aux couleurs rosées, c’était ici !!)
Une maison en bord de falaise, des récifs impressionnants, et les nuages qui menacent de nouveau …
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En grimpant vers le sommet de l’anse, nous rencontrons deux dames charmantes, (l’une est Bretonne, l’autre native de Versailles, mais dans la région depuis 20 ans ..), nous discutons avec elles des bons plans gastronomes sur Saint-Malo, et profitons de leur présence pour un petit souvenir de notre rando en amoureux !!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Encore deux petits kilomètres nous séparent de notre résidence !!
Notre allure est encore bien vive au bout de ces 28 km et de ces 6 heures de rando, certainement l’appel de la piscine et du hammam qui nous fait encore presser le pas !!
Il est 16 h 30 lorsque nous rentrons « chez nous » pour nous dévêtir et enfiler les maillots de bain !!!!

Nous descendons à l’espace aquatique…
Ah le délice de se détendre dans cette eau tiède !!!
Quelques brasses, des étirements …..Un vrai luxe de se prélasser après l’effort !!

Ne nous contentant pas de la piscine, nous allons rester ensuite une belle demi-heure dans la chaleur enveloppante du hammam….
Complètement revigorés, nous pouvons poursuivre la soirée d’anniversaire de mon chéri…
Nous reprenons la voiture pour nous rendre dans Saint-Malo Intra muros.

Bien informés par notre duo de randonneuses, nous franchissons le seuil du restaurant « [Côté sens->http://www.cote-sens.com/] », nouvellement toqué au Gault et Millau, nous allons éveiller nos papilles grâce à une cuisine de vrais gourmets, les plats sont d’une créativité incroyable (émulsion de champignons et chantilly au cacao, Saint Jacques au café …) et l’accueil du chef et de sa femme sont tout à fait sympathiques…

Une belle soirée en amoureux qui clôture cette fabuleuse journée si bien remplie !!!
Joyeux anniversaire mon chéri !!!
Dis, demain, on fait quoi ????

Album secteur Pointe du grouin – Saint-Malo

2010_saint_malo_rando_cancale_st-Malo_2010_11_st_malo_d_pointedugrouin_stmalo_003

Album secteur Cancale – Pointe du grouin

2010_saint_malo_rando_cancale_st-Malo_2010_11_st_malo_e_cancale_pointedugrouin_004

Étiquettes: