y_a_trop_de_gens_qui_disent_je_t_aime

Y a trop de gens qui disent « Je t’aime.. »

Avec l’arrivée des réseaux sociaux et autres messageries, nos modes de fonctionnement ont changé, notre communication évolue, parfois en bien, quelquefois en dérapant !!! Je ne sais pas pour vous, mais je trouve étonnant la vulgarisation d’une si jolie déclaration, que l’on réservait autrefois, et même hier encore, à l’être aimé, à ses enfants, ou bien encore à ses parents…

Il est pourtant parfois si difficile de le dire, de l’avouer, de trouver le ton juste pour ce petit bout de phrase subitement compliqué à articuler lorsque l’émotion vous étreint…

« Je t’aime… »

Trois petits mots qui n’ont plus d’âge, et qui ont la même signification dans tous les pays de ce monde…

Mis bout à bout, ils en disent longs sur les sentiments, murmurés avec pudeur ou hurlés avec joie, écrits sur un bout de papier que l’on garde religieusement, réservés à des instants forts, uniques.

Ces mots susurrés qui laissent une trace éternelle au fond de votre cœur et de votre âme…

Une douceur verbale qui aurait dû ne jamais évoluer.

Pourtant…Sûrement une histoire de générations, il n’en est plus de même aujourd’hui….

Avez-vous remarqué, vous aussi, ces « Je t’aime » à tout va, à qui veut bien l’entendre, le lire, pour quelques secondes, quelques heures, pour en oublier le véritable sens quelques jours plus tard ??

Nos ados ont lancé la mode, avec « ouais toi j’t’adore », ou « j’te kiffe grave », en abrégé jtdr, ou jtkg…

Devenu au fil des années, l’indispensable jtm !!!

Chacun le dit à tout bout de champ, à qui veut l’entendre, à n’importe quel moment, à toute heure, en apéritif ou en digestif !!

Avant, on disait, « salut tu vas bien ? »

Aujourd’hui on s’écrit des sms « cc, Jtm

Peu importe le sens ou les conséquences, on aime tout le monde et n’importe qui !!

Serait-ce la crise des sentiments qui donne vie à ces soldes de jolis mots ?

Aurait-on besoin de se rassurer sans cesse ?

Oui on m’aime, et j’aime aimer !!

L’amour, ce sentiment qui naît avec la patience du temps, jour après jour, nuit après nuit, qui se construit sur un édifice fragile qu’il faut sans cesse stabiliser pour ne pas le voir s’écrouler…

On oublie la patience, il faut que tout aille vite, partout, on prend tout au rabais, et on jette quand le temps a fait son travail…

En amour, le fonctionnement est le même, on s’aime, on se désaime, on se déchire, et on se quitte !!

J’aime, j’aime pas, j’aime plus…Trop facile ce condensé de vie !!

Rassurez vous, je ne suis pas en colère, mais juste un peu perplexe sur la sincérité de ces propos d’amour inondant les uns et les autres…

Ne me demandez de vous dire « Je t’aime », je n’en suis pas capable, je peux vous apprécier, partager une belle amitié, ou une immense complicité, notre vocabulaire est assez riche pour trouver les mots correspondant à tous ces sentiments !!

Seules quelques rares personnes autour de moi sont concernées par mon amour…

Elles doivent se compter sur les doigts de mes deux mains, et elles le savent.

Ce « Je t’aime » leur est réservé.

Voilà, je crois que je suis devenue une vieille ringarde, pour qui les mots ont encore de la valeur, une incorrigible romantique, qui ne désespère pas de voir revenir cette formule utilisée à bon escient ….

Mais il me vient tout de même une question….

Lorsque l’on aime vraiment aujourd’hui, quel est le terme employé pour remplacer ce fabuleux « Je t’aime »…. ???

Étiquettes: